Fotógrafos

Jorge Aceituno

Les Ménines, 2000

Santiago du Chili, 1957. En 1982, il commence à étudier la photographie à l´École Fotoforum. En 1985, il fait ses débuts comme photographe de théâtre pour la compagnie El trolley (Le trolley) qui était à l´époque un des seuls espaces où avait lieu l´art « non-officiel» (non soumis à la censure de la dictature).

En 1992, il entreprend un travail avec un groupe de jeunes handicapés mentaux. Il sent là qu´il a une tâche personnelle à développer et approfondir.

Il s´intéresse à la rupture dans la manière de regarder et de percevoir, il observe le nouveau dans l´ancien, s´interroge sur la façon de regarder et sur les limites mêmes de la perception. C´est ainsi que ses projets se réalisent souvent avec la participation d´handicapés mentaux et des aveugles qu´il incorpore dans la photographie d´auteur. Il se pose la question: pourquoi les personnes ayant un handicap mental ne peuvent-ils pas être des auteurs ? Pourquoi les aveugles ne pourraient-ils pas également faire de la photographie ?

En 2012, il prépare un projet appelé Radioretratos (Radioportraits) qui marie la photographie, la radio et la littérature.

 

Paz Errázuriz

Première copie, années 50

Santiago du Chili, 1944. Photographe professionnelle Chilienne. Elle travaille comme photographe indépendante et comme professeur à l´Université Mayor et dirige également des ateliers privés.

Elle a réalisé de nombreuses expositions individuelles au Chili et à l´étranger, ainsi que plusieurs expositions collectives depuis 1981.

Ses photographies appartiennent aujourd´hui à des galeries telles que Daros, à Zürich; Tate Gallery, à Londres; Museo Reina Sofía, à Madrid et à d´autres collections privées.

Elle est membre fondatrice de l´Asociación de Fotógrafos Independientes – AFI (Association de Photographes Indépendants) et elle a également été membre du jury du Prix Casa de las Américas, à La Havane, Cuba, et du Fondart (concours organisé tous les ans par le gouvernement Chilien afin de promouvoir les arts en octroyant le financement de projets ou études de spécialisation).

Elle a obtenu le Prix Altazor (prix octroyé au Chili aux artistes) et le prix à la trajectoire artistique Círculo de la Crítica (Cercle de la Critique) en 2005, ainsi que les bourses Guggenheim, Fulbright et Fondart.
Sa plus récente publication se dénomine: Kawesqar, hijos de la mujer sol, (Kawesquar, les enfants de la femme soleil), éditions LOM, 2007. Antérieurement, elle publie: Amalia, aux éditions Lord Cochrane, 1973; La manzana de Adán (La pomme d´Adam) en 1990; Agenda Cochrane, en 1994 ; El infarto del alma (L´infarctus de l´âme), en 1995 et Paz Errázuriz, Fotografía 1982-2000, éditions Origo 2004.
www.pazerrazuriz.cl

 

Javier Godoy

Le salón de coiffure de Tello, 2008

Santiago du Chili, 1965. Photographe indépendant ayant une grande expérience dans les médias et la réalisation de projets photographiques d´auteur et documentaires qui, exhibés et publiés, ont remporté des prix au Chili et à l´étranger.

Il est membre fondateur de l´agence TRIPLE/agencia de fotografía (TRIPLE/agence de photographie) et de l´atelier de photographie indépendante Taller Huelén. Il a réalisé des expositions individuelles au Chili, au Pérou, en Bolivie, au Brésil, en Espagne et au Maroc.
Ses différentes œuvres ont reçu des prix à diverses occasions: Mention d´Honneur au Concours de Photographie Ibéro américaine, La Paz, Bolivie; Prix Concours Le regard du Chili sur les Objectifs du Millénium, des Nations-Unies et le prix de photographie Villa de Madrid, Espagne.

www.triple.cl

 

Zaida González

Mes heureux 23 ans, 2001

Santiago du Chili, 1977. Photographe publicitaire et médecin vétérinaire.

Elle réalise de nombreuses expositions individuelles et collectives au Chili depuis 1999. Au niveau international, son travail a été présenté dans plusieurs pays : Colombie, Argentine, États-Unis, Belgique, Pérou, Espagne, Uruguay, Venezuela, France, Portugal et Mexique.
Dans l´actualité, elle est professeur à l´École de Communication de l´Institut ALPES, à Santiago du Chili, et travaille comme vétérinaire de manière indépendante.

Ses photographies ont également été publiées dans plusieurs livres et revues.
À la date, elle a publié trois livres d´auteur : Las novias de Antonio (Les fiancées d´Antonio), éditions La Visita, 2009; Recuérdame al morir con mi último latido (Souviens-toi de moi lors de mon dernier souffle) en 2010 et Zaida González De Guarda, aux éditions indépendantes El Gato de la Acequia.

Elle a reçu le financement Fondart à quatre occasions dans le domaine de la photographie (2005, 2008, 2009 et 2011) et une bourse pour une résidence de photographie artistique à Valparaiso avec le photographe vénézuélien Nelson Garrido, en 2010.

Elle a été candidate à trois reprises pour le Prix Rodrigo Rojas DeNegri, consacré aux jeunes photographes, en 2008, 2009 et 2011 et elle l´a obtenu finalement en 2012.

En 2007 et 2011, elle a été candidate au Prix Altazor pour ses œuvres Conservatorio celestial (Conservatoire céleste) et Recuérdame al morir con mi último suspiro (Souviens-toi de moi lors de mon dernier soupir) respectivement.

http://www.flickr.com/photos/zaida-gonzalez/

 

Jorge Gronemeyer

Treng Treng, 2007

Quilpué, Chili, 1971. Il a fait des études d´art à l´Université de Playa Ancha, à Valparaiso, Chili, et a obtenu a une maîtrise en photographie, art et technique, à l´Université Polytechnique de Valence, Espagne.

Depuis 1993, il participe à des expositions collectives pour différentes galeries et musées au Chili et à l´étranger :Galerie Gabriela Mistral (1997); Musée National des Beaux-Arts du Chili (1998); Galerie Contraluz (1998 et 1999); Balmaceda 1215 (1999); Musée d´Art Contemporain – MAC,(Valdivia, 1999); Musée d´Art Moderne – MAM Chiloé (2000 et 2005); Galerie AFA (2006) ;Photogalerie de Vienne (2007); Municipalité de Valence (Espagne), Micalet 1 (2007); Centre Culturel Simón I.Patiño, (Santa Cruz, Bolivie, 2009); Triennale du Chili (Musée d´Art Contemporain de Quinta Normal et Musée MAVI, 2009); Centro de Photographie de Montevideo (CdF Photogalerie), Parque Rodó, (Uruguay, 2011); Centre des Ressources Internationales pour la Paix de Barcelone, Casa América Cataluny (Barcelone,2011) ; entre autres.

Il a également réalisé des expositions individuelles au Chili: Café del Libro (Café du livre) à Quilpué en 1996; Galerie Régionale de Viña del Mar (2002); Galerie Metales Pesados(Santiago, 2005); Galerie h-10 (Valparaiso, 2005); Centre Culturel Estacion Mapocho, (Santiago, 2011); Pinacothèque de Concepcion (2011).

Il a réalisé et a participé à plusieurs projets photographiques et, entre les années 2006 et 2007, il a obtenu la bourse Fondart pour réaliser sa maîtrise à l´étranger.

Actuellement, il est professeur à l´Université Silva Henríquez, Université UNIACC, Université Catholique du Chili et à l´Institut Professionnel ARCOS.

En 2009, il a été sélectionné pour participer au premier catalogue de mondialisation de la photographie chilienne, Fotografía chilena contemporánea 01/CNCA (Photographie Chilienne Contemporaine 01/CNCA).

 

Carolina Guajardo

Lujuria, 2005

Santiago du Chili, 1974. Elle a fait des études de photographie publicitaire à l´École de Communications ALPES et de production graphique digitale de l´Institut ARCOS. Elle a également fait des études de dessin technique à l´Institut professionnel INACAP.

Fondatrice du collectif photographique Macrodosis (Macrodose), elle a réalisé des expositions à Santiago du Chili pour la Galerie Fotoespacio, Galerie d´art Guillermo Núñez, Galerie UNIACC, Fotogalerie ARCOS, Corporation Culturelle de San Miguel, Centre Culturel Estación Mapocho, Salle Espacio 13 y Centro Cultural 771. Ses expositions les plus importantes sont : Proyecto Macrodosis (Projet Macrodose), Arroz con leche (Riz au lait), Por favor concedido (Faveur accordée) et Los 7 pecados capitales (Les 7 péchés capitaux).

Elle a également participé à des expositions collectives avec la Fondation Pampero, Escupido de la panza de la bestia (Craché de la panse de la bête), Stairwell Gallery à Providence, Community Church à Boston et Paris London West Nile à New York. Hij@s de ladrón (Enfants de voleurs), Musée National des Beaux-Arts de Parana, Brésil. Elle participe à plusieurs couvertures de livres, albums de musique, revues indépendantes de musique, magazines digitaux d´art et de photographie nationaux et internationaux. Elle a obtenu des financements Fondart au niveau national 2008, avec le collectif Macrodosis (Macrodose), une résidence artistique avec Nelson Garrido, à Valparaíso et la participation à l´atelier du photographe mexicain Gerardo Montiel Kint.

 

Álvaro Hoppe

Santiago, 1983

Santiago, 1956. Son travail photographique a pour caractéristique la phot0graphie urbaine et le reportage. Il enregistre les moments les plus ardus pendant la dictature, notamment comme photographe du magazine Apsi. Plus tard, il a également pris en image des moments cruciaux de la transition à la démocratie. Ses œuvres ont été exhibées aux expositions: Chile Vive (Espagne , 1987), Fotografía chilena contemporánea (Photographie Chilienne Contemporaine) en Équateur (1989), Museo Abierto (Musée ouvert), au Musée National des Beaux-Arts (Santiago, 1990), Chile from within (Le Chili vu de l´intérieur) aux États-Unis (1990), El artificio del lente (L´artifice de l´objectif), Musée d´Art Contemporain de Santiago (2000) et STGO-ZGZ Fotografía de transición (STGO-ZGZ Photographie de transition) en Espagne (2002).

Il a réalisé des études à l´École FotoArte, a pris le cours magistral de photojournalisme à l´École de Journalisme de l´Université Catholique du Chili, il a intégré l´atelier de photographie journalistique latino-américaine à La Plata, Argentine, et a également assisté à l´atelier de couleur de Eugenio Dittborn.

Depuis 1984, il collabore avec plusieurs institutions telles que l´Archevêché de Santiago et des revues comme Mensaje, Apsi et le journal Chilien électronique El Mostrador. Entre 1989 et 1993, il a été photographe pour le magazine Página abierta.

Dans l´actualité, il est professeur dans plusieurs instituts et universités privés.

Il est fondateur de l´Asociación de Fotógrafos Independients, AFI (Association de Photographes Indépendants).

 

Andrea Jösch

Image latente, 2009

Arica, 1973. Photographe, conceptrice du collectif La Nave(Le vaisseau) entre 1998 et-2003 et Ojo zurdo – plataforma editorial (Œil gauche – plateforme éditoriale) entre 2003 et 2009, directrice de la Société Chilienne de Photographie (2005/2007, 2009/2011). Depuis 2007, elle est directrice de la formation en arts visuels de l´Université UNIACC.

Elle a obtenu à quatre reprises une bourse pour la création Fondart et en 2004, la bourse Fondation Andes. Durant les dernières années, elle est commissaire d´expositions de photographies au Chili et en Amérique du Sud. Elle réalise également des ateliers de photographie contemporaine dans plusieurs régions du Chili. Elle a participé à des résidences artistiques pour le programme Escuelas Artísticas (Écoles artistiques) du Ministère de l´Éducation, ainsi que pour le Musée d´Art Moderne de Chiloé. Elle est éditeur en chef de la revue de photographie sudamericaine Sueño de la Razón, depuis sa création.

 

Tomás Munita

Río Loa, 2011

Santiago du Chili, 1973. Photographe documentaire indépendant, principalement intéressé par les sujets sociaux et environnementaux. Il s´est principalement consacré à l´Amérique Latine, l´Afghanistan, le Pakistan et l´Inde.

Il a obtenu plusieurs prix, entre autres, le Prix Leica Oskar Barnack Award (2006) pour un essai sur Kaboul ; deux fois le World Press Photo Award (2006) pour le reportage du tremblement de terre en Cachemire ; le ICP Young Photographer Infinity Award (2005) ; Prix Rodrigo Rojas De Negri (2007) ; Henri Nannen Preis (2010), pour son travail sur l´extraction du guano au Pérou ;All Roads Photography Grant du National Geographic pour son travail Cosecha Perdida (Récolte perdue), un livre sur le fleuve Loa dans le désert d´Atacama (2010) et le Visa D´or Daily News 2n (2012) pour un reportage surla Syrie pour le New York Times.

Son travail sur Kaboul fut exhibé au Musée des Beaux-Arts (Santiago du Chili, 2006) à la Galerie Leica (Frankfurt, 2007), à la Yours Gallery (Varsovie, 2006), et à la RA Gallery (Kiev, 2008). D´autres œuvres ont également été exhibées avec des expositions collectives dans plusieurs pays.

http://www.tomasmunita.com/

 

Luis Navarro

Te Deum, 1980

Antofagasta, Chili, 1940. Il a suivi des études supérieures en beaux-arts à l´Universidad del Norte, et a pris des cours de spécialisation de photographie professionnelle, photo couleur et diapositive (Kodak).

Entre autres, il a travaillé comme photographe pour l´Archevêché de Santiago (1976-1981), correspondant In These Times de Chicago, agence K.N.A de Francfort (1978-1981), photographe du journal Chilien La Época (1986-1988), éditeur photographique du journal Fortín Mapocho (1991-1993), photographe éditeur du festival mondial de théâtre (1993), photographe du concours d´art dramatique national (1995-2003).

Il a également publié une série de livres parmi lesquels les plus importants sont : Lonquén, Aventuras de una fe (Aventures d´une croyance), Presencia de un niño en América (Présence d´un enfant en Amérique), El Papa Juan Pablo II (Le Pape Jean Paul II), Primer Anuario de la Fotografía Chilena (Premier annuaire de la photographie Chilienne); Segundo Anuario de la Fotografía Chilena (Deuxième Annuaire de la Photographie Chilienne), Síntesis del Informe Rettig (Synthèse du Rapport Rettig sur la torture pendant la dictature au Chili), Fotógrafos latinoamericanos en la Universidad de Rábida (Photographes latino-américains à l´Université de Rabida), 50ème Anniversaire de la Déclaration des Droits de l´Homme et Geografía poética de Chile (Géographie poétique du Chili).

Ses expositions ont été présentées en France, en Équateur, en Argentine et au Chili.

 

Miguel Navarro

Lo Prado, 2003

Santiago du Chili, 1973. Il commence en tant qu´autodidacte en réalisant plusieurs activités de reportage, portraits et presse.

Il travaille pour l´Agence IMA de photographie et se spécialise en digitalisation d´archives et amplifications analogues à grand format ce qui lui permet, pendant trois ans, de devenir correspondant de l´agence française de photographie VU.

En 2007, il gagne un financement du Fondart pour réaliser un projet à la commune de Lo Prado (Santiago). Cette même année, il obtient le prix Rodrigo Rojas DeNegri.

Son travail a été exhibé en Espagne, en France, au Maroc et au Mexique, entre autres.

http://www.miguelnavarrocofre.blogspot.com/

Alejandro Olivares

Puente Alto, 2011

Santiago du Chili, 1981. Photographe autodidacte. De 2004 à 2006, il travaille comme assistant du photographe Juan Diego Santa Cruz et, en même temps, il réalise un documentaire photographique Mirada ciega (Regard aveugle). Depuis 2006, il est éditeur photographique de l´hebdomadaire Chilien The Clinic.

Il est également correspondant pour l´agence italienne Iber Press, collaborateur pour Ciper Chile et photographe pour l´agence de design Felicidad. Il est aussi co-fondateur de l´agence TanukiPhotos.

Il a obtenu différents prix à plus de quinze reprises dans différentes catégories, entre autres, la Photographie de l´Année au Salon National de Photographie de Presse, version Bicentenaire (2011).

Il a également gagné la Photographie de l´Année au Photofest Querétaro, Mexique, et le deuxième prix pour la catégorie d´essai documentaire au même festival en 2012.

En 2012 également, il a gagné la mention d´honneur au concours Zoom-in on Poverty (Zoom sur la pauvreté), de l´Agence Xinhua, Chine.

Il a été seleccionné pour PhotoEspaña 2011, en République Dominicaine.

Son essai Living Periferia a éte publié par Burn Magazine en 2012.

Son travail a été exhibé au Chili, en Espagne et aux États-Unis.

www.alejandroolivares.com

 

Macarena Peñaloza

Eva, la bouchère, 2009

Santiago du Chili, 1983. En 2001, elle commence ses études de photographie à l´lnstitut ALPES. Depuis 2005, elle travaille dans le domaine de la photographie publicitaire.

En 2009, elle commence son projet Eva, en quête de sa vision comme photographe artistique.

Elle réalise une première exposition d´anthologie de jeunes photographes au Musée d´Art Contemporain de Santiago (2011). Cette même année, elle participe à une double exposition à l´Institut ALPES avec le projet Rosas (Roses).

Actuellement, elle fait partie du catalogue online Fotoespacio et du collectif photographique Colectivo F (Collectif F) formé par des femmes photographes provenant de différents domaines de la photographie.

http://www.flickr.com/photos/makamagenta 

 

Claudio Pérez

Andacollo, 1987

Santiago du Chili, 1957. Photographe documentaire et dessinateur graphique.
Il vit à l´étranger entre 1979 et 1983. À son retour au Chili, il s´intègre à l´Asociación de Fotógrafos Independientes – AFI (Association de Photographes Indépendants. Il a obtenu plusieurs prix dans des concours nationaux et internationaux (Santiago, La Havane, Bagdad).
Il a participé à un nombre important d´expositions au Chili et dans d´autres pays (Allemagne, Hollande, France, Maroc, Espagne). Il a également travaillé comme commissaire des expositions sur la photographie chilienne en Italie et au Chili.

Il a reçu la bourse Victor Haselblad de Suède et le Fondart au Chili à plusieurs reprises.
Il dirige des ateliers de photographie pour des zones périphériques de la capitale dans le cadre d´un Programme Gouvernemental de promotion de la créativité locale autour du sujet de l´identité nationale, Creando Chile en mi Barrio, du Ministère de la Culture.

Il a été membre du jury pour des concours de photographie à niveau national et international : Fundación Nuevo Periodismo Iberoamericano, (Fondation Nouveau Journalisme Ibéro américain), Colombie, Mexique.

Ses photographies se trouvent à différentes collections publiques, au Musée Tessaloniki, de Grèce, et à d´autres collections privées à Paris et à Barcelone.

En ce moment, il dirige l´atelier de reportage et documentaire et l´atelier professionnel I et II à l´Institut ARCOS.

 

Mauricio Quezada

Río Mapocho,  1998

Santiago du Chili, 1972. Il commence sa carrière de photographe après avoir terminé ses études de photographie de presse en 1999 à l´Institut ARCOS. L´an 2000, il a gagné un concours organisé par la corporation Foto Cine Club de Chile qui lui a permis de participer à un atelier d´édition dirigé par Patrick Zachman, de Magnum Photos. Cette même année, il réalise l´exposition sur le fleuve Mapocho, à l´Institut ALPES. Il publie également le livre Rio (Fleuve), premier ouvrage de la collection El Rectángulo des éditions La Visita.

En 2001, il collabore avec différents médias locaux comme les journaux La Tercera, La Nación et le journal MTG du Métro de Santiago. À présent, il travaille comme éditeur nocturne pour le journal Las Últimas Noticias.

 

Nicolás Sáez

sans titre, série Marca, 2010

Concepcion, Chili, 1973. Architecte de l´Universidad de Bio Bio. Il vit à Concepcion où il travaille comme directeur d´art de la revue Arquitectos del Sur. Il est également professeur et chercheur pour la même université. Autodidacte de la photographie d´auteur, il appartient au collectif Concepcion Fotográfica (Conception photographique), jeu de mots sur le métier de photographe et sa ville natale.

Son travail se centre sur l´habita humain du point de vue des supports artificiels qu´il contient, sa trace et sa mémoire. Il a gagné des financements Fondart (2007 – 2009) et il a publié le livre Contemporary Chilean Photography 2/CNCA (Photographie Chilienne Contemporaine) en 2010, et dans le numéro 2001, I love cachaide la revue espagnole 10×15.

Il est aussi photographe de la Galeria 64 de Santiago, galerie spécialisée en photographie. Il a réalisé des expositions pour le Musée National des Beaux-Arts (Santiago, 2001) ; pour la Quatrième Biennale Internationale d´Art de Pékin (2010) ; le Musée de l´Elysée (Lausanne, 2011) ; la Biénnale de Photoquai 2011 (Paris) et pour le Parque del Centro de Fotografía CMDF (Montevidéo, 2011). Il a également participé à des expositions collectives de Concepcion fotográfica (Conception photographique) à Castillo Montjuic (Barcelone) et au Musée d´Art Contemporain de Niterói (Rio de Janeiro). En 2013, il a été sélectionné pour participer à l´exposition Arte Chileno Rutas 5/Highway 1 au Luggage Store, de San Francisco.

www.concepcionfotografica.cl

 

Cristóbal Traslaviña

Foyer, doux foyer, 2011

Santiago du Chili, 1982. En 2003, il commence ses études de photographie professionnelle à ARCOS. Il obtient une bourse universitaire de l´École d´Arts et Communications du même Institut. Il reçoit une bourse pour une résidence artistique en photographie à Valparaiso avec l´artiste vénézuélien Nelson Garrido et l´artiste australien Max Pam. Il a également été candidat au Prix Rodrigo Rojas De Negri (2009-2010-2011).

Il a publié ses œuvres à Contemporary Chilean Photography 02/CNCA (Photographie Chilienne Contemporaine) en 2010 et Residencia artística en fotografía Nelson Garrido (Résidence artistique 1en photographie Nelson Garrido) la même année. Il a réalisé des expositions à Santiago, au Musée d´Art Contemporain de Santiago (2012); au Centre Culturel Estación Mapocho (2011); Centre Culturel Matucana100 (2010) et participe à des expositions collectives : the Luggage Store Gallery (San Francisco, 2013); Salon d´art contemporain Art Basel (Miami); Festival Internacional de Photographie Fotorama, (Montevideo,2011); Tira de contacto (Bande de contact), Festival Internacional de Photographie de Valparaiso – FIFV (2011); Ekaterinburg Art Foundation, (Moscou,2011); Antología visual de jóvenes contemporáneos (Anthologie visuelle de jeunes contemporains); Musée d´Art Contemporain (Santiago du Chili); Viva el pop (Vive le pop); Galerie Palermo H (Buenos Aires, 2009). Il a été choisi pour Foto-rutas (Photo-routes) à la Biennale de Photographie de Séville (2009) et il a publié dans plusieurs revues spécialisées au Chili et à l´étranger. Il fait également partie de la Galeria 64 au Chili.

 

Leonora Vicuña

Les p´tits anges, 1980

Santiago du Chili, 1952. Elle réside à Paris entre 1973 et 1978 où elle étudie les sciences sociales. À son retour au Chili, elle réalise des études de photographie professionnelle à l´Ecole Fotoarte de Santiago où elle obtient son diplôme en 1979. Plus tard, en l´an 2000, elle obtiendra son diplôme de réalisatrice multimédia à l´École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle de París (ESRA).

Promotrice culturelle, elle a participé à la création et réalisation des Rencontres d´Art Jeune (1979-1981) à l´Institut Culturel de Las Condes, Chili. Elle a été co-directrice de la revue de poésie La Gota Pura avec Ramon Diaz Eterovic et en 1981, elle a participé à la fondation de l´Asociación de Fotógrafos Independientes – AFI (Association de Photographes Indépendants). Ensuite, elle retourne en France en 1983 où elle participe à plusieurs projets d´animation et montage de cinéma comme le long-métrage The Rainbow Thief (Le Voleur d´Arc-en-ciel) d´Alejandro Jodorowsky. Puis, rentrée au Chili en 2001, elle s´installe à Carahue, dans le sud du pays, où elle travaille comme professeur de photographie à l´Universidad Mayor, Universidad Diego Portales et Universidad Autónoma de Temuco.

Elle a obtenu les bourses Amigos del Arte (Amis de l´Art) en 1981, Fondart national en 2001 et 2006, Fondation Andes, en 2002, et Fondart régional en 2006. En 2010, elle a gagné le Prix Altazor.

Ses photographies ont été publiées dans des livres, des revues, des cartes postales, programmes de télévision au Chili et à l´étranger. Certaines de ses images font partie des collections publiques de musées tels que le Musée du Château d´Eau, de Toulouse, le Cabinet des Stampes, de Paris et le Musée des Amériques de Denver.

http://leonoraelectric.blogspot.com/

 

Alejandro Wagner

Muguerza, 2010

Viña del Mar, Chili, 1968. Architecte de profession et photographe autodidacte. Son principal intérêt se centre sur la photographie quotidienne, l´observation des détails urbains et leur contexte. Il a expérimenté différentes techniques d´intervention tout en essayant de donner une nouvelle réalité à l´image.

Il se concentre sur deux domaines principaux : la photographie de voyages où il trouve la définition du lieu à partir d´éléments culturels et le recueil de la photographie historique.

Sur les voyages, il a cherché des similitudes et des différences au niveau culturel à travers la recherche du néo-exotisme, ce même objectif poursuivi par les naturalistes du XIXème siècle tout en fixant son intérêt dans l´archéologie et les lieux souhaités au niveau de la mémoire collective globale.

Quant à la photographie historique, il s´intéresse à la recherche même, ainsi qu´à la sauvegarde des originaux dévalorisés ou abandonnés. Cette matière première est à l´origine de quelques essais et des mixtures à partir desquels il développe les images tout en leur donnant une réinterprétation.

http://www.nicolaswormull.com/